Les FOCALES BRETAGNE SUD

Vernissage de l’exposition par M le Maire d’Étel

Discours vernissage 2022 de Christian-Jacques Bourgeon président des Focales Bretagne Sud

MERCI À TOUTES ET À TOUS DE VOUS ÊTRE DÉPLACÉ(E)S
POUR LE VERNISSAGE DE CETTE EXPOSITION


Cette année encore, Les Focales Bretagne Sud se sont lancé un nouveau défi :

Partager l’envie de voir le monde à travers le regard sensible et artistique de 27 photographes contemporains et permettre aux visiteurs et aux passionnés du 8ème art, de découvrir de nouvelles visons d’artistes, français et étrangers, témoins de leur histoire et de leur culture.

Merci à Monsieur Guy Hercend, Maire d’Étel, pour son soutien indéfectible ;

Merci à Monsieur Michel Barrier, Maire adjoint, attaché à la Culture. Je ne peux passer sous silence toute la reconnaissance que nous lui devons. Très impliqué dans la réussite de ce festival, sa démarche, à la fois esthétique et technique, a permis d’atteindre un degré de perfection qui ravira tous les promeneurs ;

Merci aux Services techniques qui ont fait preuve d’un grand savoir-faire et qui se sont mobilisés pour que cette exposition soit une réussite.

Je remercie aussi très chaleureusement au nom des Focales :

Françoise Callier, Commissaire de nombreux festivals un peu partout dans le monde et particulièrement coordinatrice du Angkor Photo Festival and Workshops avec lequel nous avons noué une relation de partenariat. Grande découvreuse de talents, agent de photographes célèbres comme Helmut Newton, co-coordinatrice des Focales, elle nous a fait connaître le travail de nombreux photographes que nous sommes heureux d’exposer cette année ;

Madame Le Goff, professeure au lycée technique d’Étel, qui a su entraîner un groupe d’élèves dans l’aventure et les guider pour qu’ils puissent présenter un travail photographique original et de qualité sur la ville d’Étel ;

Christian Dubigny, graphiste Nantais, qui a profité de sa retraite pour reprendre, un par un, tous les fichiers numériques des photos, afin qu’ils soient directement prêts à l’impression. Bien plus, il a aussi créé les maquettes de tous nos moyens de communication. Un travail dont il est difficile de mesurer l’ampleur lorsque nous n’y sommes pas confronté et qui se mesure en mois. Il n’a pu venir nous rejoindre aujourd’hui mais nous le remercions très fort ;

La société VALpg, imprimeur créatif nantais qui est intervenue gracieusement dans les retouches finales ;

Christophe Bourgeon et sa société DruID Création située à Erdeven pour la conception du nouveau site des Focales. Un travail remarquable, très important pour nous puisqu’il va nous permettre d’inscrire les Focales Bretagne Sud à Étel, dans l’espace des festivals photographiques Bretons ;

Colin du Mont, photographe Étellois, qui participe non seulement à l’exposition mais aussi à la communication sur les réseaux sociaux ;

La Société Roudenn Graphik de Plérin qui a réalisé tous les travaux d’impression et qui a fait les tirages magnifiques que vous pourrez voir et revoir.

Je terminerai en mentionnant tous les organismes qui nous ont permis de financer cette exposition :
Étel La Maritime, bien sûr,
Messieurs Serge Hamon et Denis Rocabois de l’Office de Développement Culturel, du Mené, région de Loudéac, qui présenteront cet automne notre exposition,
La Région Bretagne,
La SAIF, Société des Arts visuels et de l’Image Fixe,
L’ADAGP, pour le droit des artistes,
Le Crédit Agricole du Morbihan,
Le savoureux restaurant Ché Luz, non loin d’ici, sur les quais.

Montrer la vie quotidienne des hommes et des femmes d’aujourd’hui, approcher la richesse de leurs cultures, entrevoir leurs modes de vie, mesurer aussi pour beaucoup leurs difficultés à survivre dans ce monde tourmenté et, pourquoi pas, essayer de les comprendre en espérant fissurer les murs qui se dressent entre les cultures et les individus.

Prendre conscience aussi des grands enjeux écologiques actuels en regardant la bande dessinée réalisée par Philippe Péron, photographe, et 21 élèves du lycée La Ville Davy à Quessoy dans les Côtes d’Armor.

Telle est la philosophie des Focales et les valeurs qui sont les siennes.
Si certaines personnes les partagent et souhaitent venir nous rejoindre, nous les accueillerons avec plaisir.

Les images présentées sont souvent d’une intensité poignante qui nous submerge d’émotion, parce que l’humain est au cœur de cette exposition.

Laissez-vous embarquer dans ce voyage à travers le monde, pour vous ouvrir à l’ailleurs, approcher la vraie vie, dans des paysages aussi variés que déambuler à Cuba, pénétrer l’intimité des sans-abris à New-York, vivre l’angoisse des migrants, brûleurs de frontières, admirer les portraits des peuples de l’Éthiopie, ressentir la tendresse de ce couple de danseurs cubains, aller à l’école dans les montagnes de la ville de Tales en Iran, et bien d’autres encore…

Ce voyage photographique est aussi l’occasion pour les visiteurs d’être ensemble, en famille ou entre amis, et d’emprunter ces routes vers l’authentique, avec un souhait : que chaque personne se sente plus riche à la fin du parcours et ait pris du plaisir à regarder les œuvres présentées.

Avec 270 photos exposées, 27 photographes vous invitent à suivre leur chemin, quelques-uns sont présents ce soir et je me fais un plaisir de leur laisser la parole.

Partagez:

Autres actus

Les lyceens D’ Emile James participent aux focales 2022

Article dans Ouest France sur les Focales : “Cette année encore, les photographes sont de renommés nationale et internationale. L’exposition aura pour thème « Sur les routes ». Comme pour l’édition 2021, quelques élèves de terminale du